ATTIJARIWAFA BANK : un PNB consolidé en hausse de 24,7% à MAD 5,34 Md

Fait : Publication des réalisations en S1-2008.

Analyse : Au terme du premier semestre 2008, les dépôts de la clientèle de l’activité Maroc enregistrent une hausse de 9,2% à MAD 149 Md, intégrant une croissance de 19,2% des ressources rémunérées et, dans une moindre mesure, de 3,6% des ressources non rémunérées. ATTIJARIWAFA BANK améliore de 58 points de base sa part de marché dépôts pour la porter à 27,1%.

De leur côté, les créances à la clientèle de l’activité Maroc se bonifient de 15,2% à MAD 122,6 Md fixant la part de marché de la Banque à 25,8%. Côté risque, les créances en souffrance se stabilisent à MAD 3,96 Md établissant le taux de contentieux à 3,2%. Le taux de couverture se renforce, quant à lui, de 4,5 points à 98,7%. Les dotations nettes des reprises aux provisions pour créances en souffrance s’élèvent, quant à elles, à M MAD 118,8 situant le coût du risque à 0,20%. Sur le plan consolidé, le Groupe affiche un PNB en appréciation de 24,7% à MAD 5,34 Md incluant une amélioration de 32,7% de la marge d’intérêt et de 37,3% de la marge sur commissions.

En revanche, les charges générales d’exploitation s’alourdissent du même niveau soit 24,7% à MAD 2,12 Md, impactées principalement par la poursuite du maillage du réseau ainsi que par le déploiement du schéma directeur informatique. Le coefficient d’exploitation se maintient ainsi à un niveau compétitif de 39,7%. Dans ce sillage, le résultat brut d’exploitation consolidé se hisse de 22,9% à MAD 2,96 Md. Le résultat net consolidé ressort ainsi à MAD 1,73 Md, en accroissement de 17,1%, tandis que le RNPG se fixe à MAD 1,52 Md en progression de 9,2%.

Conclusion : Les réalisations semestrielles du Groupe ATTIJARIWAFA BANK reflètent une consolidation de son positionnement dans le paysage bancaire profitant, notamment, de la poursuite de l’exploitation des synergies entre les différents métiers du Groupe.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: