ADDOHA : Extension de 40% à M MAD 319,4 du RNPG à fin juin 2008

Fait : Publication des résultats à fin juin 2008.

Analyse : Au terme des six premiers mois de l’année 2008 et consécutivement à la livraison de plusieurs projets principalement dans le logement social, ADDOHA draine un chiffre d’affaires consolidé en appréciation de 78,4% à M MAD 1 301,3. Dans ce sillage et intégrant d’autres produits d’exploitation de M MAD 1 076,9 (vs. M MAD 112,2 en S1 2007), le résultat d’exploitation se bonifie de 100,7% à M MAD 484. La marge opérationnelle s’élargit, en conséquence, de 4,1 points à 37,2%. Pour leur part, le résultat financier creuse son déficit à M MAD -53,1 (vs. K MAD -127,1 au 30 juin 2007) sous le poids de la hausse de l’endettement à MAD 7,5 Md (établissant le gearing à 171% contre 69% au 31 décembre 2007)

Le résultat non courant se fixe, de son côté, à M MAD -14,7 (contre K MAD -605,8 au premier semestre 2007), incluant vraisemblablement une provision pour moins value latente sur titres de participation. Au final, le résultat net part du Groupe s’établit à M MAD 319,4, en progression de 39,5, ramenant la marge nette à 24,5% au lieu de 31,4% à la même période une année auparavant. Ce premier semestre a également enregistré le démarrage de l’activité d’ADDOHA MANAGEMENT, filiale chargée de la maîtrise d’ouvrage déléguée. Elle a permis au Groupe de signer une dizaine de contrats avec de nouvelles entreprises et, de facto, d’augmenter sa capacité de production.

Pour le reste de l’année 2008, l’activité du Groupe ADDOHA serait marquée par le commencement des travaux de construction et de la commercialisation de plusieurs nouveaux projets dans les villes de Meknès, Tanger, Marrakech, Fès et Tamesna. Le Groupe FADESA MAROC, dont ADDOHA détient 50%, devrait initier, quant à lui, la réalisation de cinq nouveaux programmes à Casablanca, Marrakech, Tanger et Saïdia. Ces nouveaux projets devraient générer sur les cinq prochaines années des revenus de M MAD 10 020,2 et de M MAD 12 430 respectivement.

Conclusion : Les résultats à fin juin 2008 reflètent vraisemblablement une situation de report des livraisons, ne devant toutefois pas permettre de compenser le gap entre les engagements d’ADDOHA dans son Business Plan et ses réalisations au premier semestre. Pour rappel, le BP présenté à l’introduction en Bourse en juin 2006 tablait sur un chiffre d’affaires de MAD 4,5 Md et un RNPG de MAD 1,3 Md. Celui actualisé en décembre 2007, après l’acquisition de 50% de FADESA MAROC, misait sur un chiffre d’affaires de MAD 6,2 Md et un RNPG de MAD 2,2 Md.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: