ACRED : Une hausse de plus de 12% de la capacité bénéficiaire au titre du premier semestre 2008

Fait : Publication des résultats semestriels 2008.

Analyse : Au terme du premier semestre 2008, et à mi chemin de l’achèvement de son plan stratégique triennal CAP 2009, la filiale crédit à la consommation du Groupe AXA ASSURANCES MAROC affiche une croissance modérée de 4,8% de son encours net de crédit, par rapport au 31 décembre 2007, à M MAD 1 094,6, lequel est constitué à hauteur de 95,1% de crédits classique. Dans ce sillage, le portefeuille de refinancement, formé quasi-exclusivement de dettes interbancaires, s’élargit de 6,7% à M MAD 1 022,5.

Cette croissance trouve son origine dans l’expansion de 34,9% à M MAD 276,3 des dettes à vue, lesquelles améliorent leur part dans l’encours de la dette de 5,6 points à près de 27% ; le reste étant constitué essentiellement de dettes à terme (71,4%). Dans cette même lignée, le produit net bancaire s’apprécie de 5,1%, comparativement à une année auparavant, à M MAD 69,9, intégrant notamment :
  • Un retrait de 1,3% de la marge d’intérêt à M MAD 45,5 ;
  • Une bonification de 42,4% à M MAD 3,7 de la marge sur commissions ;
  • Et, un accroissement de 4,4x à M MAD 1,7 des divers autres produits bancaires.
Pour leur part, les charges générales d’exploitation prennent 3,1% à M MAD 24,2, fixant le coefficient d’exploitation à 47,5%, contre 47,9% au terme du S1-2007. De même, le résultat brut d’exploitation gagne 4,6%, par rapport au premier semestre 2007, à M MAD 26,9. Au final, et intégrant une dotation nette de reprises en repli de 8% à M MAD 4,8, la capacité bénéficiaire s’établit à M MAD 13,9, en accroissement de 12,9% comparativement au 30 juin 2007.

Conclusion : Les réalisations semestrielles timides d’ACRED semblent être la conséquence d’une recrudescence de la concurrence, notamment celle des sociétés de crédit à la consommation adossées à des banques.
BMCE Capital Bourse

Aucun commentaire: